Comment se décomposent les tarifs ?

Depuis janvier 2002, la réforme de la tarification décompose les tarifs des EHPAD en deux parties :
Le tarif hébergement :
Il comprend les prestations hôtelières, de restauration, d’entretien, d’animation, d’accueil et d’administration.
Le tarif dépendance :
Il comprend la prise en charge de l’aide à l’accomplissement des actes de la vie courante en cas de perte d’autonomie (évaluation par la grille AGGIR).
En fonction du niveau de dépendance du résident (GIR 6 à 1), l’établissement facturera un des trois tarifs dépendances coexistant :
- tarif GIR 5/6
- tarif GIR 4/3
- tarif GIR 2/1

Les personnes âgées en GIR 5/6 règlent intégralement le tarif dépendance sans possibilité d’aide. Pour les autres personnes (GIR 1 à 4), l’APA peut être octroyée sous certaines conditions, et diminuer ainsi le delta à la charge du résident.

Les prestations facultatives sont les suivantes:

Location de télévision, facture téléphonique, entretien du linge, service de coiffure, repas invités.

Une caution représentant 30 jours d’hébergement sera demandée pour tout séjour.

Quelles sont les aides financières ?

L’APA  (Allocation Personnalisée d’Autonomie)
 Elle est  délivrée par le Conseil Général sous conditions.

L’aide fiscale :
 L’administration fiscale prévoit une réduction d’impôts pour les dépenses afférente à l’hébergement, notamment pour les personnes hébergées dans une résidence médicalisée.

L’Aide au Logement (APL) :
L’aide au logement permet d’assumer, en partie les frais d’hébergement en maison de retraite. Elle est accordée à toute personne dont les ressources ne dépassent pas un certain plafond et dont le logement, qui doit être sa résidence principale, répond à certaines conditions.
Formulaire à télécharger sur le site de la caf.
| HORS PISTES